abstenir

abstenir

abstenir (s') [ apstənir ] v. pron. <conjug. : 22>
abstenir XIVe; astenir 1050; lat. abstinere « tenir éloigné », refait d'apr. tenir
1S'abstenir de faire : ne pas faire, volontairement. ⇒ s'empêcher, éviter, se garder, s'interdire. « Il s'était toujours abstenu de questionner » (A. Gide). se refuser. S'abstenir de manger ( abstinence) . On ne peut s'abstenir de juger. se dispenser. Nous nous en sommes abstenus.
2Absolt S'abstenir : ne pas agir, ne rien faire. « Il est vain d'agir ou de s'abstenir » (France). PROV. Dans le doute abstiens-toi.
Spécialt Ne pas voter. De nombreux électeurs se sont abstenus ( abstention ) .
3S'abstenir d'une chose, s'en passer volontairement ou s'abstenir de la faire. Elle s'abstient totalement d'alcool. se priver, renoncer (à). « La plupart des journaux s'abstenaient de tout commentaire » (Martin du Gard).
⊗ CONTR. Intervenir, prendre (part).

abstenir (s')
v. Pron.
d1./d Se garder de (faire qqch). S'abstenir de répondre. S'abstenir de toute critique.
d2./d (S. comp.) Ne pas agir.
(Prov.) Dans le doute, abstiens-toi.
Spécial. Ne pas prendre part à un scrutin. Je m'abstiendrai lors des prochaines élections.
d3./d Se priver volontairement de (qqch). S'abstenir de cigarettes. S'abstenir de boire.

abstenir (s') [apstəniʀ] v. pron. [CONJUG. tenir.]
ÉTYM. Mil. XIe, astenir; abstenir, XIVe; lat. abstinere « tenir éloigné »; la forme en -ir est analogique du v. tenir.
Construit avec de ou absolt.
1 S'abstenir de faire : ne pas faire, volontairement. || S'abstenir de prendre part à un vote. || S'abstenir de dépenser pour économiser. Empêcher (s'), éviter, garder (se), interdire (s'). || S'abstenir de juger qqn. Refuser (se). || S'abstenir de manger. Abstinence. || Nous nous en sommes abstenus.
1 Quand elle approchait de mon visage son museau sec et noir, barbouillé de tabac d'Espagne, j'avais peine à m'abstenir d'y cracher.
Rousseau, les Confessions, IV.
2 S'abstenir d'une chose : s'en passer volontairement ou ne pas la faire volontairement. || S'abstenir de vin, de café, de tabac. Priver (se); abstème, abstinence. || S'abstenir des plaisirs du monde. Renoncer (à). || Les journaux s'abstiennent de tout commentaire.
3 Absolt. || S'abstenir : ne pas agir, ne rien faire.
2 Il est vain d'agir ou de s'abstenir; il est indifférent de vivre ou de mourir. J'ai renoncé en effet aux choses vaines qui font communément le souci des hommes.
France, Thaïs, p. 28.
Prov. Dans le doute, abstiens-toi.
2.1 Peut-être, disait Harbert, nos compagnons auront-ils trouvé une meilleure installation que la nôtre ? — C'est possible, répondait le marin, mais, dans le doute, ne t'abstiens pas !
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 50 (1874).
Spécialt. Ne pas prendre part à un vote. || De nombreux électeurs se sont abstenus ( Abstention).
(1701). Dr. Se récuser (en parlant d'un juge).
3 Tout juge qui saura cause de récusation en sa personne sera tenu de la déclarer à la chambre, qui décidera s'il doit s'abstenir.
Code de procédure civile, art. 380.
CONTR. Agir, intervenir, prendre (part).
DÉR. Abstenant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abstenir (s') — ⇒ABSTENIR (S ), verbe pronom. [En parlant d une pers.] S interdire volontairement, comme en restant à l écart, d user de qqc. ou de qqn, d entreprendre une action ou d y participer. I. [Avec un compl. introd. par la prép. de] A. [Le compl. est un …   Encyclopédie Universelle

  • abstenir\ s' — abstenir (s ) [ apstənir ] v. pron. <conjug. : 22> • abstenir XIVe; astenir 1050; lat. abstinere « tenir éloigné », refait d apr. tenir 1 ♦ S abstenir de faire : ne pas faire, volontairement. ⇒ s empêcher, éviter, se garder, s interdire. «… …   Encyclopédie Universelle

  • abstenir — Abstenir, s Abstenir. v. n. pass. S empescher de faire quelque chose, se priver de l usage de quelque chose. S abstenir de boire & de manger, s abstenir de jurer. quand on a pris une habitude de faire quelque chose, il est bien mal aisé de s en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • abstenir — Abstenir, neutr. acut. Et est pur Latin, tiré de Abstinere, S abstenir de vin un jour. Vino vnum diem temperare, Continere se a vino, Vino abstinere in vnum diem. S abstenir de manger, Cibo abstinere, Se cibo abstinere …   Thresor de la langue françoyse

  • ABSTENIR — (S ). v. pron. (Il se conjugue comme Se tenir. ) S empêcher de faire quelque chose, se priver de l usage de quelque chose. S abstenir de boire et de manger. S abstenir de jurer. Quand on a pris l habitude de faire quelque chose, il est bien… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABSTENIR (S’) — v. pron. S’empêcher de faire quelque chose, se priver de l’usage de quelque chose. S’abstenir de boire et de manger. S’abstenir de jurer. Quand on a pris l’habitude de faire quelque chose, il est bien malaisé de s’en abstenir. S’abstenir de vin.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abstenir — abs|te|nir Mot Agut Verb pronominal …   Diccionari Català-Català

  • Abstenir S' — III гр., (être) P.p.: abstenu Воздерживаться Présent de l indicatif je m abstiens tu t abstiens il s abstient nous nous abstenons vous vous abstenez ils s abstiennent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • abstenir — (S ) vp. s abstènyî (Albanais.001, Villards Thônes), s astnyî (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'abstenir — abstenir (s ) (ab ste nir. Se conjugue comme tenir) v. réfl. 1°   Se priver de, ne pas se laisser aller à. S abstenir de vin. S abstenir de toute hostilité. S abstenir de combattre. S abstenir de manger, de mentir. S ils ne s abstiennent pas d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”